Candidatures au CA de l'AFUF 2018 - 2020

Les élections des prochains membres du CA de l'AFUF auront lieu mercredi 21 novembre 2018 en salle 352 à l'issu de la journée de l'AFUF.

Retrouvez les candidats aux differents postes proposés.

Les élections des représentants en régions ont déjà eu lieu lors de réunions locales.

 

Canditatures par ordre alphabétique au poste de représentant au collège universitaire d'urologie : 2 postes à pourvoir

Alexandre Frontczak

Chers Collègues,

Je souhaiterais apporter ma contribution aux missions de l’association française des urologues en formation et par conséquent présenter  ma candidature aux élections du conseil d’administration de l’AFUF pour le poste de représentant au collège universitaire d’Urologie.

Suite à la fin de mon internat, je suis actuellement en année recherche dans le cadre d’un master 2 d’épidémiologie dans le but de poursuivre une carrière hospitalo-universitaire. Je devrais prendre un poste de chef de clinique en novembre 2019 au CHRU de Besançon. Dans le cadre de mes futures fonctions universitaires je souhaite m’investir dès à présent et devenir acteur dans le renforcement des outils pédagogiques qui permettent à notre spécialité d’être toujours plus innovante.

De part mon expérience de représentant des internes de chirurgie à échelon local, je pense être en mesure d’assurer ce rôle et de vous représenter au mieux auprès du collège universitaire d’Urologie.

 Mes Salutations les meilleures,

Alexandre Frontczak

 

Edouard Fortier

Bonjour à toutes et à tous,

Mon souhait de m’investir au sein du bureau de l’AFUF au poste de représentant au Collège Universitaire d’Urologie est la conséquence de mon attrait pour l’urologie et la pédagogie.

Mon attrait pour la pédagogie s’est forgé grâce à la simulation en santé, thématique sur laquelle portait ma thèse de médecine et avait pour sujet la rénovation de l’enseignement de la sémiologie clinique pour les étudiants en deuxième année de médecine à la Faculté de Santé d’Angers. Le nouvel enseignement a été construit en utilisant un modèle d’encadrement par les pairs (étudiants de l’année n et n+1) et la simulation. J’ai coanimé par deux fois les Summer School angevines sur la simulation en santé. Mon intérêt pour l’andrologie pourra servir à l’établissement de la nouvelle FST et à son lien avec les collèges des autres spécialités.

S’investir dans une association nationale n’est pas chose aisée sans expérience préalable. Mon expérience associative s’étale sur 10 ans, depuis mon externat parisien jusqu’à aujourd’hui. J’ai occupé différents postes représentatifs, à l’université durant mon externat (CEVU de l’UPMC et conseil d’UFR de la Faculté de médecine Pierre et Marie Curie), et à l’hôpital durant mon internat : de membre actif jusqu’à la présidence de l’association des internes d’Angers ainsi qu’en tant que représentant des internes à la CME du CHU d’Angers. Fort de cette expérience, j’ai aujourd’hui envie de m’investir au niveau national pour porter notre réflexion sur l’apprentissage et les évolutions de notre métier (et peut-être demain, de nos métiers).

Enfin, par mon engagement, je souhaite rendre à notre association ce qu’elle apporte à chacun(e) d’entre nous, année après année, et qui résulte de l’investissement des membres des CA précédents.

Bonne journée de l’AFUF et bon congrès à tous !

EF 

 

Guillaume  AUJOULAT

Chers amis, chers co-internes, chers confrères,

Je suis actuellement en 5ème semestre d’urologie à la faculté de Montpellier. La vocation de la médecine m’est venue sur le tard, après des études de mécanique, et celle de l’urologie encore plus tard, un soir de décembre pendant une conférence de D3 du fraichement nommé PH, l’excellent docteur Nicolas Abdo.

J’ai toujours été très investi dans le tutorat et l’enseignement, d’abord comme tuteur et responsable de matière en anatomie générale et spécialisée en P2 et D1, et depuis bientôt 3 ans comme conférencier de spécialité pour les conférences universitaires et une société privée, pour laquelle j’ai également fait des conférences indifférenciées. J’assure également beaucoup de cours en remplacement des chefs de clinique.

J’ai toujours travaillé à partir des collèges et je suis très attentif aux nouvelles recommandations afin de fournir la meilleure base de travail aux étudiants ; le nouveau collège est de grande qualité et je souhaiterais pouvoir apporter ma pierre à l’édifice de celle belle spécialité qu’est l’urologie.

Soyez assuré de mon sérieux et de mon implication au service des étudiants et de l’urologie.

G. Aujoulat

 

Inès DOMINIQUE

Chères et chers collègues,

Je vous soumets ma candidature pour le poste au Collège d’Urologie pour le mandat 2018-2020.

J’ai pu intégrer le CA de l’AFUF depuis 2016, en tant que représentante  Rhône Alpes et ceci m’a permis de découvrir avec plaisir l’investissement associatif.  L’élaboration et la mise en place de projets pour la formation des jeunes urologues est une expérience très stimulante et enrichissante. De nombreux projets sont encore en cours de développement et je souhaiterais  continuer à participer à leur développement pour tous les membres de l’AFUF.

Je souhaiterais donc poursuivre  mon investissement dans l’association, sur le poste du Collège d’urologie  et mettre à profit l’expérience acquise pendant ces deux années.

Le poste du collège d’urologie me semble actuellement très important. En effet, la formation des jeunes urologues français  a connu récemment une profonde restructuration avec la nouvelle réforme de l’enseignement,  et de nombreux points restent à définir. La représentation des jeunes urologues est donc fondamentale pour défendre au mieux leurs intérêts et assurer ainsi la meilleure formation.

En espérant pouvoir continuer à travailler pour vous

Amicalement, et vive l’AFUF

Inès

 

Lucas Freton

 

Bonjour à vous, lecteurs attentifs des professions de foi de l’AFUF !

Je vais essayer d’être bref.

Je supplée Benoit Peyronnet, parti en mobilité, depuis bientôt 1 an sur le poste de représentant.

J’ai pu assister à des réunions au ministère concernant la mise en place de la réforme du troisième cycle. J’ai donc pu appréhender les dossiers en cours. Je serai d’ailleurs au ministère le mercredi après-midi de la journée de l’AFUF lors des votes, ne croyiez pas que je ne sois pas intéressé, bien au contraire !

Je pense qu’il faut avoir une continuité dans l’équipe des représentants au collège et malheureusement pour nous Xavier et Benoit quittent leurs postes. C’est donc tout naturellement que je postule à ce même poste.

Bien que diplomate, je sais faire entendre la voix des adhérents quand il le faut : les ministères ne me font pas peur !

Il y a beaucoup de projet en cours à l’AFUF (j’en profite pour remercier le dernier bureau pour tout ce qu’ils ont accompli !) mais je souhaiterai aider à faire grandir URO-ONE, formation destinées aux plus jeunes. Il faudrait discuter la place qu’elle pourrait avoir par rapport à l’ECU. Car il y a parfois des bases enseignées à l’ECU qui servirait beaucoup plus en début d’internat qu’en dixième semestre !

Enfin, mon mantra du moment (que vous connaissez probablement mais peut-être pas son origine), transmis par un de mes mentors :

See one, learn one, teach one ! Dr. William Halsted

Amicalement

Lucas Freton

 

Nadja STIVALET - SCHOENTGEN

Cher(e)s collègues,

Je propose aujourd’hui ma candidature au poste de représentante du collège universitaire d’urologie.

Mon souhait, en intégrant l’AFUF, est de continuer à défendre, préserver et continuellement améliorer notre formation. Nous avons la chance d’avoir une association jeune et dynamique dont les actions de formations se multiplient d’année en année et je souhaite apporter mon aide afin de continuer dans cette perspective.

Tout comme vous j’ai pu, dès le début de mon internat, participer à des formations organisées par l’AFUF. Je me suis ensuite investie localement à Brest en représentant les internes d’urologie Brestois et en participant à l’organisation de congrès pour jeunes urologues conjointement avec Rennes. Je souhaite maintenant m’investir au sein même de notre belle association.

Je suis une personne dynamique et facilement accessible. Etant installée maintenant à Paris, ma situation centrale me permet d’être rapidement disponible.

En intégrant l’AFUF je souhaite continuer à développer et diversifier nos possibilités de formation et maintenir le dialogue avec les autres spécialités qui gravitent autour de l’urologie.

En espérant que ma candidature retiendra votre attention et que vous m’accorderez votre confiance, je vous prie de croire à mes sentiments les plus dévoués.

Bien urologiquement. 

Nadja STIVALET-SCHOENTGEN

 

Canditatures par ordre alphabétique au poste de représentant Europe : 2 postes à pourvoir

 

Margaux Felber

Cher(e)s collègues,

Dans le cadre des prochaines élections, je souhaite vous proposer ma candidature en tant que représentante Europe de l'AFUF. Actuellement interne en 6è semestre d'urologie à Paris, j'aimerais beaucoup pouvoir m'impliquer dans l'association à partir de 2019.

Depuis 2 ans, j'ai pris part à plusieurs congrès de l'AFU et de l'EAU et ai pu constater l'importance du rôle des jeunes urologues dans le succès de ces manifestations.

Le rôle de représentante Europe est à mon sens clé pour notre association car l'échange avec d'autres chirurgiens européens pour évoquer nos pratiques/ façon de faire, voire possiblement nouer de véritables partenariats est un challenge très excitant qui permet à l'association de constamment progresser. 

Par ailleurs, j'ai eu la chance de participer à la première French Connexion à Londres puis à la deuxième à Copenhague l'année dernière, et compte bien poursuivre cet esprit de bonne humeur et de convivialité entre internes, car le bon esprit est indispensable pour partager en toute confiance.

Ma candidature s'inscrit dans une totale continuité avec le travail des anciens, notamment avec l'idée du premium pack Europe.

Et je compte bien lancer le #AFUFforladies.

A très bientôt 

Margaux Felber

 

Maxime Vallée

Chers amis, chers collègues,  

Le bureau De l’AFUF se renouvelle prochainement et je voudrais tout d’abord remercier l’équipe actuelle dont le mandat exceptionnel aura marqué l’histoire de notre association.

Motivé par cette dynamique mise en place, je souhaiterais me mettre au service de l’AFUF afin de vous représenter au sein de l’Europe. Il ne s’agit pas d’une première expérience au sein du milieu associatif puisque j’ai eu la chance de diriger le tutorat de la première année de médecine lorsque j’étais étudiant à Poitiers. Par ailleurs, mon activité au sein du CIAFU depuis bientôt 4 ans m’a appris à porter des projets innovants. 

Actuellement en année recherche en Angleterre, représenter l’urologie française au sein de l’Europe était une évidence ! Depuis 1896 et la création de l’AFU par notre maître Félix Guyon, l’urologie française a toujours été une des figures de proue de l’urologie mondiale en étant pionnière dans de nombreux domaines. Des générations d’urologues se sont succédé pour que perdure cette réussite. A l’heure de la globalisation de notre spécialité, il appartient maintenant à notre jeune génération et à l’AFUF de participer activement à l’évolution de l’urologie française mais également européenne afin de montrer à nos voisins qu’il faudra continuer à compter sur la France !

En espérant que vous me confierez cette responsabilité.

Maxime Vallée

 

Canditature par ordre alphabétique au poste de Webmaster : 1 poste à pourvoir

 

Zine-Eddine KHENE

Chèr(e)s Collègues, Chèr(e) ami(e)s

L’AFUF est incontestablement l'une des associations les plus dynamiques, les mieux   organisées et les plus enthousiasmantes en France. Ce succès est dû à ceux d'entre nous qui ont pris sur leur temps pour mener à bien des missions sans relâche depuis tant d'années. Il est donc crucial de poursuivre cet effort afin de pérenniser cet état de fait et, idéalement, l'amplifier. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de me présenter à vos suffrages en vue de l'élection du prochain bureau de l’AFUF.  

Interne en année « médaille d’or » au CHU de Rennes, où il existe une longue tradition de l'engagement professionnel de mes pairs au service de notre communauté. C'est donc fort de cet héritage que je souhaite me tourner vers l'avenir de notre association au service de chacun et apporter ma pierre à l’édifice pour amplifier ce que l’AFUF représente aujourd’hui. La poursuite du développement des réseaux de communications, d’informations et d’échanges scientifiques est l’une des priorités de notre association. Prérogative qui a pour but la promotion de l’excellence de l’urologie française. 

Croyez en mon engagement sincère, volontaire et énergique au service de tous les jeunes urologues français.

Bien amicalement

Zine-Edddine KHENE